RSS
Vous êtes ici : La Biffutière » Actualités de La Biffutière » Première profession religieuse de notre camarade Vincent Studer (Ka 200)

Première profession religieuse de notre camarade Vincent Studer (Ka 200)

Le Père Marc Botzung, Provincial de France de la Congrégation du Saint Esprit, a présidé, le 13 mars dernier, la célébration en l’église Saint Stanislas des Blagis, à Fontenay-aux-Roses, au cours de laquelle notre camarade Vincent Studer (Ka 200), novice spiritain, a prononcé sa Première profession religieuse.

Poursuivant sa formation au séminaire spiritain de la rue Lhomond  (Paris 5ème), il assume deux missions :

  • l’une auprès de gens de la rue à travers l’association « Aux captifs la Libération », dont notre camarade le Père Emmanuel Schwab (Li 78) est l’Aumônier national ;
  • l’autre par laquelle il a en charge un projet de sensibilisation au handicap en Tanzanie, servant également à accompagner et à former des jeunes à la mission et à l’échange interculturel.

Par le  texte  qui  suit, Vincent explicite ce projet.

L’initiateur du projet est le père Jean-Pascal Lombart, missionnaire spiritain qui a vécu deux années en Tanzanie puis 15 ans à Taïwan où il a initié divers projets de développement et de coopération entre Taïwan et la Tanzanie. Fort de cette expérience, et désireuxSaint francis de transmettre le virus missionnaire à de jeunes français, il lance en 2014 le projet « mission Tanzanie ».
Une dizaine de jeunes répondent à l’appel et se retrouvent régulièrement pour réfléchir sur la rencontre interculturelle, le développement durable et les besoins de la Tanzanie. Le thème du handicap est retenu car il correspondait aux compétences de plusieurs volontaires, aux objectifs de développement durable des Nations Unies ainsi qu’au charisme spiritain de prendre soin des plus pauvres. L’édition 2015 se voulait essentiellement être une enquête de terrain et l’occasion de développer des relations avec des partenaires locaux. Huit personnes sont parties en Tanzanie dans ce but et, outre l’enquête, elles ont mené des petits projets autour du thème du handicap (activités de sensibilisation, création d’un comité en pays Massaï, visites de structures adaptées, de dispensaires, d’écoles…) avec le souci de ne jamais rendre personne dépendant de leur présence ou de leur aide mais en vue d’instituer un partenariat durable.
De nombreux besoins ont été exprimés et deux lieux ont finalement été retenus : l’école Saint Francis et la région d’Engaruka en pays Massaï.
Le groupe de jeunes de l’édition 2016 s’est constitué au mois de janvier et travaille depuis à préparer le séjour de cet été. Outre le fait de continuer à tisser des liens de respect et d’amitié, l’édition 2016, qui se déroulera du 25/07 au 25/08, aura pour objectif principal d’aider à valoriser les enfants en situation de handicap ou d’albinisme qui sont accueillis dans l’école Saint Francis de Bomang’ome au nord-ouest du pays. Nous passerons une Partenariatdizaine de jours en leur compagnie afin de les aider à monter un spectacle qu’ils produiront dans les écoles alentour. Ce qui permettra sûrement de changer le regard que portent les enfants « normaux » sur leurs camarades handicapés ou albinos.
Dans un deuxième temps, nous nous rendrons en pays Massaï où le seul dispensaire de la région peine à obtenir des informations sur les personnes en situation de handicap qui sont très isolées dans les nombreux villages. Afin de recueillir des informations, nous allons, en accord avec les autorités locales, demander aux jeunes enfants des écoles primaires de mener une enquête dans leurs villages respectifs. À cette fin, nous allons former des jeunes lycéens qui encadreront des « Clubs », des sortes d’aumôneries, dans les écoles primaires de la ville. Ils auront pour mission de sensibiliser au handicap, de diffuser le questionnaire que nous avons rédigé en langue swahilie et de collecter les résultats pour les transmettre au dispensaire.
Naturellement, le projet va bien plus loin que cela puisqu’il se veut ouvert aux rencontres, aux limites et aux richesses de chacun et à la rencontre de l’Autre.

Pour plus d’informations, je vous invite à visiter notre site :
www.missiontanzanie.com
ou à me contacter:
Frère Vincent Studer 06 65 53 87 30, 6ka200@gadz.org

Si vous connaissez des « jeunes » que ce projet pourrait intéresser l’année prochaine, n’hésitez pas à relayer l’information. Nous vous remercions pour le soutien que vous pourrez nous apporter par votre prière et éventuellement vos dons.

Bien fraternellement
Fr. Vincent